Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

UN MÉTIER (PRESQUE) SUR COMMANDE Paroles d'employeur

Mathias Naud, directeur du site XPO Logistics-Supply Chain

13 - SAINT-MARTIN-DE-CRAU

Pas facile d’attirer des candidats vers la logistique. Pour lever les réticences, Mathias Naud opte pour la formation préalable au recrutement et une démarche menée de concert avec Pôle emploi.

Avec 84 000 salariés dans le monde, XPO Logistics est un géant du transport et de la logistique. Recruter reste néanmoins une bataille pour Mathias Naud, en charge depuis 2016 de la gestion d’entrepôts pour Castorama à Saint-Martin-de-Crau. Selon la période, l’effectif varie de 190 à 290 collaborateurs. Il lui faut régulièrement de nouveaux préparateurs de commandes pour faire face aux pics d’activité. « Ce sont des acteurs majeurs de la chaîne logistique pour que le bon produit soit livré au bon client, au bon endroit et au bon moment ». Sur un bassin où la profusion d’entrepôts a asséché la disponibilité des compétences, il a choisi de former et d’embaucher, en partenariat avec Pôle emploi, deux agences d’intérim et un organisme de formation. « Je suis très exigeant, en priorité sur le respect des règles de sécurité, l’assiduité et la ponctualité. Je ne réclame pas des champions de la productivité, mais des personnes avec un bon état d’esprit et fiables afin de les aider à acquérir un nouveau métier avec une formation qualifiante à la clé ».

« « Mon idée est de donner une vraie chance d’insertion professionnelle aux chercheurs d’emploi. » »

Fidèle du dispositif d’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) pour recruter entre 48 et 60 collaborateurs par an, le dirigeant assure lui-même la réunion d’information collective, il fait visiter l’entrepôt aux candidats présélectionnés, conduit des entretiens… « C’est le meilleur moyen de partager ma conviction ». S’ensuivent les semaines de formation réparties entre enseignements théoriques et immersions sur le terrain. « Je m’engage à garder ces nouveaux salariés six mois minimum. Je prête beaucoup d’attention à l’humain, à la santé et la qualité de vie au travail. Je souhaite conserver mes collaborateurs le plus longtemps possible en fonction de mon activité et de leur souhait de travailler pour XPO »

Le mot du conseiller

D'Amandine RIGAUD CONSEILLÈRE ENTREPRISE AU PÔLE EMPLOI D’ARLES

« Le métier de préparateur de commandes étant en tension, M. Naud ouvre le poste à des débutants ou des personnes en reconversion pour élargir le nombre de candidatures. De notre côté, nous relayons les offres à un maximum de demandeurs d’emploi. De plus, même si la particularité des produits traités, lourds et encombrants limite l’accès aux femmes, cette année, des candidates ont intégré pour la première fois les formations. Les personnes acquièrent un titre professionnel, un CACES et la perspective d’un emploi durable. En veillant à ce que ses salariés se sentent bien dans leur travail, M. Naud les aide à sortir des représentations négatives liées aux métiers logistiques. »

6 851
formations préalables au recrutement (POEI ou AFPR)
mises en place entre janvier et octobre 2019 en région

La mesure

La formation préalable au recrutement

Les dispositifs de POEI ou d'AFPR consistent pour le demandeur d’emploi, inscrit, indemnisé ou non, à suivre une formation de 400 heures maximum pour acquérir les compétences nécessaires à l’obtention d’un emploi proposé par un employeur privé ou public. Le contrat prend différentes formes (CDI, CDD de 12ƒmois, contrat de professionnalisation en CDI ou CDD ou d’apprentissage d’au moins 12ƒmois). La formation est soit financée par Pôle emploi, soit cofinancée par l’OPCA de l’employeur. Pendant la formation, les demandeurs d’emploi ont le statut de stagiaire de la formation professionnelle et sont rémunérés par Pôle emploi.