Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

Quand l’emploi passe du « start » au « up » Paroles d'employeur

Sébastien FRAISSE, dIRIGEANT-FONDATEUR DE DATACORP

06 - Sophia Antipolis

2 000 postes non pourvus en permanence sur Sophia Antipolis : « pourquoi ne pas ouvrir les portes de la reconversion à des personnes motivées qui ont les savoir-être recherchés ? » se demande le dirigeant-fondateur de Datacorp, Sébastien Fraisse.

Le propos résonne comme une promotion de l’offre de services de Pôle emploi, sachant que le dynamique chef d’entreprise et l’agence d’Antibes-Vallauris cherchent et trouvent ensemble des solutions depuis plus de 3 ans.

« Lepartenariat avec Pôle emploi s’affi ne. Au début nous embauchions 1 candidat sur 3, nous tendons désormais vers 2 concrétisations sur 3 »

Créé en janvier 2011, cette start-up connaît une croissance de 50ƒ% à 100ƒ% par an. Son activité : éditeur de logiciels de gestion, intégrateur de solutions de business process management et de private cloud, Aujourd’hui, l’entreprise compte 100 collaborateurs et affiche 200 nouveaux postes à pourvoir entre Sophia et Monaco. « Le travail avec Pôle emploi, en l’occurrence Fabien Paravisini depuis deux ans, s’est intensifié pour trouver des solutions adaptées à nos besoins et permettre à notre entreprise de poursuivre son développement.
Il faut donc être novateur, prendre des risques tout en restant exigeant sur nos performances, c’est ainsi que nous continuerons d’attirer les talents ».
Dans ce contexte, après identification de candidats issus de parcours scientifiques, Bac + 5 avec 4 ans d’expérience, Datacorp mobilise des Actions de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) constituant un « garde-fou précieux dans cette prise de risque ». Les 400 heures du dispositif permettent d’évaluer la personne, sa capacité d’adaptation, son comportement en situation, ses qualités humaines, en plus de la former aux métiers de l’entreprise.

Par ailleurs, toujours selon le chef d’entreprise, « il y a de la reconnaissance, de la loyauté et de la fidélité de la part de ceux à qui on donne ainsi une chance »

Le mot du Conseiller

Fabien Paravisini, Conseiller Entreprise au Pôle emploi d'Antibes Vallauris

« Sébastien Fraisse innove pour répondre à ses besoins croissants de recrutement et à ceux de ses clients, dans un secteur numérique complètement carencé en ressources humaines sur Sophia Antipolis… Nous travaillons beaucoup ensemble notamment sur les compétences, nous ajustons les profils grâce à des Actions de Formation Préalable au Recrutement ou à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle. Cela permet d’élargir le champ d’investigation à des Bac + 5 non issus du milieu informatique mais scientifique. »

6 033
formations préalables au recrutement (POEI ou AFPR) mises en place en 2017 en Provence-Alpes-Côte d'Azur
mises en place en 2017 en Provence-Alpes-Côte d'Azur

La mesure

La formation préalable au recrutement

Les dispositifs de POEI ou d'AFPR consistent pour le demandeur d’emploi, inscrit, indemnisé ou non, à suivre une formation de 400 heures maximum pour acquérir les compétences nécessaires à l’obtention d’un emploi proposé par un employeur privé ou public. Le contrat prend différentes formes (CDI, CDD de 12ƒmois, contrat de professionnalisation en CDI ou CDD ou d’apprentissage d’au moins 12ƒmois). La formation est soit financée par Pôle emploi, soit cofinancée par l’OPCA de l’employeur. Pendant la formation, les demandeurs d’emploi ont le statut de stagiaire de la formation professionnelle et sont rémunérés par Pôle emploi.