Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

UNE RECONVERSION PAR LA FORMATION Paroles de candidat

Daniel Dez, tractoriste arboriculteur

05 - Gap

Le coaching conjoint de sa conseillère Pôle emploi, Dominique de Filippi, du centre de formation et sa volonté de renaître professionnellement ont permis à Daniel Dez de rebondir, au point de grimper aux arbres…

Ce couvreur professionnel, demandeur d’emploi de longue durée suite à un licenciement, avait beaucoup de mal à trouver du travail dans son métier et dans son périmètre géographique, aux alentours de Gap. Ouvert à des solutions alternatives, il a répondu favorablement à la proposition de formation de tractoriste arboriculteur mise en oeuvre conjointement par Pôle emploi et l’Association départementale pour la formation et le perfectionnement des agriculteurs (ADFPA) des Hautes-Alpes pour commencer sa reconversion.

« ll y a une vraie cohérence dans cette évolution. Une fierté aussi pour moi. »

Ravi d’avoir été sélectionné parmi la cinquantaine de candidats, cet habitant d’un petit village d’éleveurs de brebis et d’arboriculteurs, à une trentaine de kilomètres de Gap, a suivi avec succès l’action de formation conventionnée durant 2 mois. Laquelle lui a mis le pied à l’étrier. « Cela aurait été dommage de ne pas sauter sur l’occasion alors que j’ai des arbres à perte de vue chez moi et que j’aspirais à travailler à l’extérieur, comme dans mon ancien métier. »

Hasard de la vie, lorsqu’il est arrivé dans les Alpes il y a une vingtaine d’années, Daniel avait déjà travaillé dans les champs pour le patron qui l’emploie désormais en contrat saisonnier annualisé. Le poste offre une certaine polyvalence : taille, récolte, éclaircissage, ouverture et fermeture des filets, gestion des équipes de cueilleurs pour le volet arboriculteur, ainsi que les activités de tractoriste. Il ne s’agit pour le moment que d’un temps partiel et Daniel Dez s’apprête à suivre une formation complémentaire concernant l’élevage des ovins afin de répondre à ses besoins et à ceux de son employeur.

Le mot du conseiller

Dominique De Filippi, Conseillère au Pôle emploi de Gap

« Couvreur de métier, tractoriste arboriculteur n’était pas la vocation première de Daniel Dez. Au regard de son éloignement du marché du travail et des difficultés à trouver dans son secteur d’activité et sur son territoire de résidence, il s’est montré motivé pour entreprendre une démarche de reconversion. Il a ainsi fait partie d’une des premières sessions dans ce domaine de l’Association départementale pour la formation et le perfectionnement des agriculteurs des Hautes-Alpes, à Gap, dans le cadre d’une action de formation conventionnée par Pôle emploi. Motivé, il a choisi judicieusement sa nouvelle voie puisqu’elle lui permet de se réinsérer, professionnellement et socialement. »

26 338
demandeurs d'emploi
ont suivi une formation en région (tous dispositifs confondus)

Le dispositif

La formation

Permettant d’accroître ses compétences ou de les adapter à un autre secteur d’activité, la formation est un levier majeur pour évoluer dans sa carrière, trouver un nouveau travail ou se reconvertir professionnellement. Pour jouer efficacement ce rôle de tremplin vers l’emploi, elle doit faire l’objet avec le conseiller d’une définition précise du projet professionnel, en corrélation avec les besoins du marché. Pôle emploi finance des actions de formation, individuelles et collectives, souvent courtes et centrées sur les aspects techniques d’un poste, visant à adapter les capacités dans une perspective élevée de retour à l’emploi. Dans le cadre d’une reconversion, il existe aussi des formations en alternance par contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.