Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

Quand formation rime avec innovation Paroles de candidat

Madeleine Makrougrass, stagiaire au Centre Populaire d’Enseignement

05 - Gap

Accompagner une reconversion professionnelle, c’est donner le temps au demandeur d’emploi de se poser pour réfléchir à son projet. C’est la parenthèse que l’entreprise apprenante Inter’Imm a offerte à Madeleine Makrougrass.

Madeleine a 17 ans quand, étudiante en première année de BEP Sanitaire et social, elle tombe enceinte et doit interrompre ses études. Une fois maman, il faut assumer le quotidien : elle enchaine ménages, garde d’enfants, aide à la personne en intérim, contrats courts, CDI… Après 15 ans chez Onet et autant de petits boulots complémentaires, des problèmes de santé l’obligent à lever le pied.

« J’ai découvert beaucoup de choses cachées en moi »

« En 2015, je rencontre ma conseillère Pôle emploi, Marjolaine Groll, elle me fait prendre conscience que ma priorité est de me soigner. Physiquement et moralement. » En 2019, Madeleine fait une remise à niveau et confirme son souhait de s’orienter vers un poste administratif. En 2020, alors que le Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences offre de nombreuses opportunités de formation pour les personnes n’ayant pas le bac, elle est orientée par sa conseillère vers l’entreprise apprenante Inter’Imm du Greta de Gap. « J’ai démarré en août 2020. J’ai tout de suite trouvé ma place dans le service communication parce que j’aime parler, j’aime les gens, j’aime aider. J’ai révélé des compétences que je ne soupçonnais pas. J’ai découvert l’informatique et développé un vrai goût pour les logiciels de bureautique. » Au regard des habiletés de Madeleine, le Greta l’aide à constituer son dossier pour préparer un titre professionnel d’agent d’accueil administratif. Elle intègre la formation en novembre et en sort diplômée en juin 2021. À 41 ans, Madeleine ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est désormais vers une formation qualifiante de niveau bac de secrétaire assistante qu’elle se dirige, en contrat de professionnalisation. « Mon parcours m’a redonné confiance en moi. J’ai eu la chance d’être bien accompagnée, aidée, soutenue, je remercie tous ceux qui rendent cette reconversion possible. »

Le mot du conseiller

Valérie Baton, coordinatrice pédagogique agence Inter’Imm au Greta de Gap

« Madeleine a intégré le dispositif Inter’Imm à son lancement. Ses qualités sont apparues dès le premier entretien. Elle avait clairement des compétences : organisée, rigoureuse, dotée d’un bon relationnel et d’une ouverture vers les autres confirmée par un engagement associatif bénévole. Elle était motivée pour construire son avenir professionnel. Elle est la première candidate sortie diplomée du dispositif, avant même la fin théorique de son parcours. »

117
M€ consacrés aux formations dans le cadre du PIC
en région en 2021

La mesure

La formation dans le cadre du PIC

Un des objectifs du Plan Régional d’Investissement dans les Compétences, porté par la DREETS et Pôle emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur, est d’accélérer la modernisation de l’ingénierie de formation, des modes de mise en œuvre et de l’accompagnement pendant la formation et vers l’emploi. Au plus près des besoins des publics, des initiatives se mettent en place pour innover dans les techniques et méthodes pédagogiques afin, par exemple, de sécuriser les parcours ou encore d’éviter les situations de décrochage.