Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

UN PARRAINAGE POUR ÉCRIRE UNE NOUVELLE PAGE Paroles de candidat

Ellora POSSENTI , jOURNALISTE POUR LE MAGAZINE ZIBELINE

13 - Marseille

Ayant des difficultés à trouver un poste de journaliste, en priorité dans le domaine de la culture, à la sortie de ses études supérieures à Marseille, Ellora Possenti a poussé sa curiosité jusqu’à la découverte du dispositif « un parrain - un emploi », co-déployé par la Région et Pôle emploi.

Bien lui en a pris. « En lien avec mon conseiller de l’agence de Marseille Blancarde, je me suis rendue à une réunion d’information sur le sujet. Ce qui m’a permis de le découvrir et en même temps d’avoir la chance de rencontrer Bérangère Peytavin qui est devenue ma marraine pour l’emploi », explique-t-elle. Travaillant chez Right Management, structure internationale experte en stratégie RH et management des carrières, elle a su écouter, détecter les raisons d’éventuels échecs à des entretiens d’embauche, déceler les points d’amélioration, trouver les mots, les attitudes permettant à Ellora de franchir un cap. « Nous avons beaucoup et bien échangé, commençant par mon parcours, mes envies, mes motivations, se souvient-elle, affinant l’ensemble, améliorant mon CV. Au fil de nos rencontres, elle m’a appris à me présenter et à me dégager de cette étiquette « d’étudiante » qui m’empêchait de me mettre en avant de manière professionnelle devant un employeur potentiel ».

« Le dispositif "Un parrain - un emploi" est pertinent, pratique et s’inscrit dans le temps, surtout lorsque l’on rencontre les bonnes personnes. »

Comme par enchantement, l’entretien suivant a été concluant, puisqu’elle a été embauchée dans le magazine culturel marseillais et régional Zibeline, certes en service civique d’un an, mais ce pied à l’étrier lui permet d’acquérir une première expérience. D’envisager la suite avec plus de sérénité aussi. « Tout se passe pour le mieux. Je m’épanouis dans ce travail tout en continuant d’échanger avec ma marraine, de façon plus espacée et toujours très conviviale. Avec l’intention que cette relation devenue amicale se perpétue ». Reconnaissante envers Pôle emploi d’avoir boosté son entrée sur le marché du travail, elle recommande ce dispositif qui joue un rôle de passerelle entre les études et la vie professionnelle. Ce qui n’est pas toujours évident. « Cet accompagnement m’a redonné confiance dans mon projet qui s’était étiolé pendant cette année de recherche et c’est la chose la plus importante ».

Le mot de notre partenaire

Marie-Florence BULTEAU-RAMBAUD, Présidente de la commission lycées apprentissage formation professionnelle emploi jeunesse au conseil régional

« Par ce dispositif déployé avec Pôle emploi nous avons voulu donner un coup de pouce aux jeunes diplômés, afin de mettre toutes les chances de leur côté pour trouver un travail. Le réseau, l’oeil et les conseils avisés du parrain - de la marraine - en activité, notamment sur le savoir-être, peuvent faire franchir le cap, y compris en termes de confiance. L’analyse initiale sur 300 retours montre 72 % de sorties positives, concrétisées par au moins un CDD, ce qui procure une indispensable première expérience »

500
parrainages
signés en région en 2018

Le dispositif

Un parrain – un emploi

500 jeunes ont bénéficié en 2018 du dispositif « un parrain - un emploi » engagé en Provence-Alpes-Côte d’Azur par le Conseil Régional en collaboration avec Pôle emploi. Ce dispositif d’insertion professionnelle des jeunes concerne les diplômés bac + 3 de moins de 26 ans parrainés par des employeurs qui jouent ainsi un rôle de médiateur vers le marché du travail. Prévu sur 6 mois, cet accompagnement spécifique peut prendre la forme d’un coaching individuel ou collectif. La direction régionale de Pôle emploi a dédié une équipe au sein l’agence de Marseille Pont de Vivaux pour coordonner et suivre le projet dans la région.