Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

Des recrutements en béton Paroles d'employeur

Farid Arrar, dirigeant de Fart & Bat

13 - Aubagne

A l’image d’autres entrepreneurs du BTP, Farid Arrar est confronté à des difficultés de recrutement. Grâce au dispositif des Parrains du bâtiment, il a concrétisé le recrutement d’un demandeur d’emploi en reconversion.

« Effectuer des recrutements, pour des petites entreprises comme la mienne, c’est le parcours du combattant, essentiellement par manque de temps. » Farid Arrar. « Mais j’ai la chance d’avoir découvert l’opération Les Parrains du bâtiment par l’intermédiaire de ma conseillère Entreprise, Chrystel Giusiano ». Ce dispositif qui permet de détecter des candidats dont le profil répond aux besoins précis des employeurs, s’appuie sur une grille de diagnostic élaborée et utilisée conjointement par Pôle emploi et des professionnels du secteur.

« . »

« Nous avons développé depuis une relation de confiance.. Avec ce dispositif, j’ai la garantie que les candidats qu’elle me présente correspondent à mes attentes : des personnes polyvalentes, capables d’effectuer des travaux de maçonnerie, de plomberie, de pose de carrelages ou de placos.

Nous sommes souvent confrontés à des candidats formés et/ou diplômés mais dont les exigences de salaires sont trop élevées pour des TPE comme la mienne. Je préfère plutôt donner sa chance à un demandeur d’emploi qui n’a pas d’expérience dans le bâtiment mais les qualités que je recherche : ponctualité, politesse, ténacité, respect du client… Le fait que des « anciens » du bâtiment effectuent une première sélection est rassurant, parce qu’ils connaissent les exigences du métier et sont en mesure de détecter des profils intéressants, que je forme ensuite pour les faire monter en compétences. »

C’est le cas de David Moya Suarez, qui travaillait précédemment dans le secteur de la restauration et que Farid Arrar a recruté. « J’avais un a priori favorable, parce que son ancien métier nécessite des qualités d’endurance, de minutie et de rigueur, avec des horaires de travail décalés. Cela s’est vérifié lors de sa période d’immersion dans l’entreprise. Il est désormais embauché en CDI, après sa période de formation de 200 heures, prise en charge par Pôle emploi. Je prévois un deuxième recrutement, que je confierai évidemment à  ma conseillère ».

Le mot du conseiller

Christel Giusiano, Conseillère entreprise au Pôle emploi d’Aubagne

« « Le dispositif des Parrains du bâtiment, initié par ProBTP dont nous sommes partenaires, est particulièrement adaptée aux TPE qui disposent rarement des ressources en interne pour réaliser leurs recrutements Les parrains, d’anciens entrepreneurs issus du BTP, m’apportent leur expertise, dans la phase de sélection des candidats, en évaluant leurs compétences techniques ou comportementales et leur aptitude à travailler dans ce secteur d’activité, s’il s’agit d’une reconversion. A aujourd’hui plus de 75% des profils diffusés ont retrouvé un emploi. »

Le service

L’expertise du marché du travail

En lien direct avec les employeurs, les conseillers entreprise ont une connaissance pointue des secteurs porteurs, des métiers qui recrutent localement et des compétences recherchées. Ils suivent de près l’évolution des métiers et les mutations du marché du travail pour accompagner au mieux les entreprises dans leurs recrutements actuels et à venir. Cette démarche prend d’autant plus de sens dans des secteurs dits en tension, c’est-à-dire où le nombre d’offres d’emploi est supérieur au nombre de candidats inscrits dans ces métiers, tels que l’informatique. L’enjeu principal consiste alors à élargir le sourcing des candidats et à adapter les profils aux attentes des entreprises en mobilisant par exemple la formation.