Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

UNE FLORAISON DE NOUVEAUX EMPLOIS Paroles d'employeur

Carole Biancalana, dirigeante d'exploitation et présidente de l'association Fleurs d'exception du pays de Grasse

06 - Grasse

L’association « Les Fleurs d’exception du Pays de Grasse » innove avec Pôle emploi afin d’organiser la ressource humaine dans le temps et l’espace, ouvrant un nouveau champ des possibles.

Représentant la 4e génération de sa famille d’exploitants de fleurs à parfum à Grasse, présidente-fondatrice de cette association, rassemblant une vingtaine de ses confrères et consoeurs, Carole Biancalana s’investit dans la valorisation, le renouvellement et la pérennité de son secteur.

« Pôle emploi a été particulièrement à l’écoute et efficace, entre l’idée et la concrétisation. C’est la première étape d’une collaboration durable. »

« Nous avons des contraintes inhérentes à notre spécificité et à l’agriculture en général, à savoir de forts pics de saisonnalité en récolte d’une part mais aussi en fl oraison, par exemple en mai pour la rose, en août/septembre/octobre pour le jasmin. Les besoins sont très importants, sur des laps de temps définis, qui peuvent différer les uns des autres selon les cultures ». D’où l’idée de créer avec Pôle emploi, la sous-préfecture et le lycée agricole et horticole d’Antibes un « Pass-saisonniers » pour proposer un socle de temps de travail annualisé sur des contrats partagés entre producteurs de plantes à parfum, mais aussi maraîchers et oléiculteurs voisins. « Son lancement s’est concrétisé par l’entrée en formation de 10 personnes inscrites à Pôle emploi, formées durant deux mois au lycée agricole en complément d’une pratique terrain, avec possibilité de passer les Caces, entre autres transport et engin. Cela constitue un volet de compétences de plus, y compris sur le CV. ». Le souhait est de recommencer l’opération tous les ans, en visant 50 % de réussite durable, contribuant à perpétuer l’agriculture locale. « Nous avons initié avec Pôle emploi une réponse concrète et encourageante aux besoins réels de terrain. Nous devons poursuivre en ce sens ». Ce travail sur l’amont a permis de couvrir la filière de façon globale, mais aussi de l’élargir à un périmètre plus large jusqu’au pays de Fayence qui compte aussi de nombreuse exploitation de plantes à parfums.

Le mot du conseiller

Louis Augras-Fabre, Conseiller Entreprise au Pôle emploi de Grasse

« Porté par une volonté des élus locaux et l’engouement pour les produits naturels, le secteur des fleurs à parfum connaît un nouvel essor. Dans ce contexte, nos actions avec l’association ont permis, tout en répondant aux besoins des employeurs locaux, de faire découvrir la filière à des demandeurs d’emploi qui n’imaginaient pas le potentiel du secteur. L’idée du « pass saisonnier » est de permettre aux stagiaires futurs salariés d’acquérir des compétences dans des domaines complémentaires, les fleurs à parfum et le maraîchage, leur garantissant ainsi des possibilités de travailler au fil de la saisonnalité de la fleur (préparation, plantation, récolte). »

696
évènements #VersUnMetier
organisés en région (de septembre à décembre 2018)

La mesure

Anticipation des besoins en compétences

Pôle emploi s’attache, par son maillage, sa connaissance du terrain et du marché de l’emploi, à apporter des réponses concrètes aux difficultés de recrutement, à faire découvrir les secteurs porteurs, à mettre l’accent sur les opportunités d’emploi. Cela se traduit notamment par les opérations #VersUnMétier, conçues sur mesure afin que des demandeurs d’emploi ciblés puissent s’orienter vers des activités pérennes et des chefs d’entreprise puissent résoudre leur pénurie de main-d’oeuvre en local. Un état d’esprit permettant de rechercher, par des anticipations innovantes, des compétences adaptées à des problématiques spécifiques.