Du lien sur-mesure au fil de l'emploi

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paroles
d'employeur
Paroles
de candidat
Chiffres
et mesures

RECRUTEMENT PANORAMIQUE POUR LE MULTIPLEXE Paroles d'employeur

Pierre-François Duwat, directeur du cinéma Pathé-Europa Corp

13 - MARSEILLE

Embaucher plus de 30 personnes en fin d’année : un défi soumis à Pôle emploi, coordonné par l’agence de Marseille Belle de Mai et relevé avec succès, au-delà des attentes de l’employeur.

Dans le quartier de la Joliette, le multiplexe Pathé-Europa Corp réinvente l’expérience du cinéma avec des technologies et un confort inédits à Marseille. Pour recruter son équipe et proposer un accueil au même niveau d’excellence, Pierre-François Duwat, son directeur, a sollicité Pôle emploi. « Avec 36 postes à pourvoir, c’était naturel ! » assure t-il. Mais l’opération s’avère vite un sacré challenge pour l’agence Pôle emploi de Marseille Belle de Mai, chargée de la superviser : les offres parviennent juste avant les fêtes de fin d’année, l’ouverture est programmée trois mois après et il faut collecter les candidatures, organiser une réunion d’information, procéder aux présélections
avec la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) et mettre en oeuvre les parcours de formation et mesures d’accompagnement auprès des candidats retenus. Le « timing » est serré, toutes les agences marseillaises se mobilisent pour informer les demandeurs d’emploi et détecter des profils, d’autant plus que l’employeur souhaite donner sa chance à chacun. « Tout profil me convenait dès lors que les candidats exprimaient une réelle appétence pour la relation avec les clients et étaient prêts à travailler sur les plages horaires qu’exige l’exploitation d’un
cinéma. La présélection opérée grâce aux exercices de la MRS s’est révélée très opérationnelle puisqu’elle a permis d’embaucher une personne sur deux parmi celles qui ont réussi les tests ».
S’engage alors avec l’AFDAS, l’OPCO du secteur de la culture et du loisir, la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective (POEC), incluant une mise en situation sur le cinéma de Toulon. Petit plus dans la palette des services mobilisés, une fois la sélection des candidats finalisée, l’agence signale à Pierre-François Duwat qu’il peut bénéficier d’aides à l’embauche pour 25 personnes dont 19 aides « emplois francs ». « Le bilan est vraiment très satisfaisant » juge-t-il.

« « Employeur comme candidats, Pôle emploi a accompagné tout le monde de manière simple, réactive et efficace ! » »

Le mot du conseiller

Sandrine ROSSI DIRECTRICE ADJOINTE AU PÔLE EMPLOI DE MARSEILLE BELLE DE MAI

« « Pierre-François Duwat nous a fait confiance et toutes les équipes de Pôle emploi à Marseille s’en sont montrées dignes. La synergie a été totale malgré l’urgence du recrutement. Nous avons pu réussir l’opération en trois mois car les exercices de la MRS existaient déjà pour tester les aptitudes indispensables à des agents polyvalents de cinéma. Dans un souci d’insertion, les recrutements ont été locaux, des bénéficiaires du RSA ont par exemple pu accéder à un emploi et nous avons proposé les emplois francs à l’employeur, tout est positif ! ». »

1 718
emplois francs
conclus entre janvier et octobre 2019 (Bouches-du-Rhône et Vaucluse)

Le dispositif

Les emplois francs

Dispositif expérimental, cette aide financière permet d’inciter les employeurs ou les associations à recruter des demandeurs d’emploi qui résident dans un Quartier Prioritaire de la politique de la Ville (QPV). À diplôme, âge et parcours équivalents, il est en effet plus difficile d’accéder à un emploi selon la réputation du quartier où l’on habite. Le dispositif ambitionne de lutter contre cette discrimination sociale et territoriale. L’embauche doit se concrétiser sous forme d’un CDD de 6 mois minimum ou d’un CDI. En région, les demandeurs d’emploi résidant dans l’un des 87 QPV des Bouches-du-Rhône et de Vaucluse sont potentiellement concernés par l’expérimentation.